Deux ans déjà….

Cela fait deux ans déjà que ce blog a vu le jour.

Il y a deux ans nous rêvions de ce deuxième tour du monde et nous avons décidé de partager les préparatifs avec vous voyageurs de tous bords. Ces deux années ont défilées entre préparatifs, voyage d’un an, retour et expatriation…. et nous ont laissé de beaux souvenirs.

Voici l’occasion de faire un petit bilan de ce blog qui a dépassé, et de loin, nos attentes. Alors que nous pensions, comme ce fut le cas pour notre premier tour du monde, avoir un blog suivi essentiellement par nos proches, nous avons eu le plaisir de voir notre lectorat grandir au fil du temps.

Deux ans après l’apparition de chacunsontour2.com sur la toile le site comptabilise 99979 pages vues! Le symbolique cap des 100 000 sera probablement atteint très rapidement.

Nous avons rédigé 131 articles et vous avons fait voyager dans 25 pays (d’autres sont à venir).

De votre côté, vous nous avez suivi majoritairement de France, du Canada et de la Belgique, mais nous avons été lus dans plus de 120 pays différents! Et vous êtes environ 1000 à vous être abonné sur le blog ou les différents réseaux sociaux. Le blog compte 300 commentaires et la page Facebook environ deux fois plus.

L’article qui a eu le plus de succès est de loin notre article sur les Maldives, ensuite arrivent des articles plus pratiques comme ceux sur les assurances (ainsi que le comparatif) ou encore celui sur nos méthodes pour  économiser  afin de pouvoir partir en tour du monde.

Différents termes de recherches vous ont mené sur notre blog, parmis les plus courants il y a des termes tels que « voyage autour du monde« , « budget tour du monde« , « récit Maldives« …certains nous ont fait sourires alors nous vous les partageons « aussi bien que les maldives mais au Sri Lanka« , « pourquoi le tourisme est mal reparti dans le monde« , « tour du monde laver vêtements » et pour les plus improbables: « rupture stock synthol » et « Titeuf mal au dos« .

Alors voilà un petit bilan et un grand merci!

Nous avons encore des choses à vous raconter et des conseils tirés de ces deux incroyables voyages à partager. Nous tacherons de continuer à publier régulièrement et espérons que nous serons plus nombreux encore à échanger sur notre passion pour le 3ème anniversaire de Chacunsontour2.com ou un jour, peut-être, pour  le lancement de chacunsontour3 :-

Publié dans HOME, Infos pratiques, Sites Internet | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Igloofest

Si on m’avait dit que j’assisterai à un festival éléctro par moins trente degrés il y a quelques années j’aurai sûrement rigolé devant l’énormité de la proposition: n’étant pas fan d’éléctro et étant plutôt fan de festival de plein air en t-shirt que de grand froid j’imaginais mal cette combinaison.

Pourtant dès que j’ai entendu parler d’Igloofest, je me suis dit qu’il fallait que je tente l’expérience. Et j’ai bien fait de laisser parler ma curiosité car maintenant, Igloosfest, je suis fan!

SAMSUNG CSC

Alors,comme on dit ici, j’ai sorti ma tuque et mes mitaines (et mon gros manteau, mes sous pantalons…) et je suis allée assister à  deux soirées du festival.

20150130_210755

Igloofest est un festival qui a vu le jour en 2007, il se déroule durant 4 week-ends au vieux Montréal. Deux scènes voient défiler des artistes montants et des stars de la scène éléctro internationale.

20150130_195825

La musique était très sympa, je n’ai malheureusement pas retenu le nom des dj’s que j’ai pu écouter. En fait, bien qu’on y aille pour la musique, on va surtout à Igloofest pour l’ambiance! Car en plus d’une grande scène, et d’une scène « visuelle » le festival offre aux courageux bravant le froid de nombreuses animations qui rendent l’expérience vraiment fun.

Il est possible de faire du hockey ou encore du toboggan:

20150130_200256

20150130_200148

De participer à un concours de jeu vidéo musical:

20150130_201034

Ou encore de manger des chamalows grillés (on en a profité pour se réchauffer un peu les mains!)

20150130_202138

 Sur le site du festival on trouve de nombreux bars, dont certains qui sont vraiment chouettes :

20150130_202008

Pour finir, Igloofest c’est vraiment une super expérience, en plein coeur de Montréal donc accessible transports en commun. De la bonne musique, des activités, un public prêt à faire la fête et avec style . Il est recommandé de venir avec ses vieilles combi de ski colorées des années 80, on a pu croiser bon nombre de festivaliers s’étant prêté au jeu. Un concours photo est d’ailleurs organisé. D’autres sont venus costumés.

Comme quoi, même à moins 30° on peut continuer à s’amuser!

SAMSUNG CSC

Publié dans HOME | Marqué avec , , , , , | 2 commentaires

Excursion à Batu Cave

((Batu Cave est un important site hindou situé dans la périphérie de Kuala Lumpur.

Bien qu’il fasse parti des sites souvent recommandés nous ne nous y étions pas encore rendus. Ce fut l’une de mes découvertes lors de mon dixième passage dans la capitale.

Le temple est construit au sein d’une  grotte. L’emblème du temple est l’immense statue dorée à l’entrée de celui ci.

SAMSUNG CSC

De nombreuses autres statues et temples sont disséminés sur le site.

SAMSUNG CSC

Une des autres attraction du temple est constituée par les nombreux singes qui y ont élus domiciles. Ceux ci loin d’être farouches n’hésitent pas à venir vous chiper votre collation ou vos lunettes de soleil si l’envie leur prend.

SAMSUNG CSC

Pour d’autres les pigeons représentent également un certain attrait. Ce qui nous prouve bien que l’exotisme reste subjectif.

SAMSUNG CSC

Le site est visité régulièrement par des fidèles, pour des baptêmes de nouveaux nés à qui on rase la tête qu’on recouvre ensuite de poudre jaune. Nous avons pu en croiser un lors de notre promenade. Nous avons été chanceuses car à priori les baptêmes sont plutôt organisés le week-end.

SAMSUNG CSC

Chaque année à l’occasion du festival de Thaipusam la communauté Tamoul organise des festivités à la grotte. Si vous êtes de passage à Kuala Lumpur à l’occasion de la pleine lune du dixième mois calendaire Hindou levez vous tôt et rendez vous à la grotte pour assister à un festival haut en couleur (le site est accessible depuis le centre de Kuala en transports en commun).

Publié dans HOME, Malaisie | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Kuala Lumpur sous toutes les coutures

Cet été j’ai eu l’occasion de retourner pour la 10ème fois à Kuala Lumpur. Pourtant entre cette ville et moi à la première rencontre on était loin d’une histoire d’amour…. Les neufs premières fois j’y étais allée en compagnie de Khaled au cours de nos voyages pour des étapes allant de 2 à 5 jours. Kuala Lumpur est un noeud aérien il était donc plus simple pour nous d’y revenir pour découvrir l’Asie en profitant des tarifs compétitifs de la compagnie Air Asia.

SAMSUNG CSC

Cet été nous y avons passés 4 jours avec ma mère et mon amie qui ne connaissaient pas du tout la ville. J’avait donc la lourde tache de leur faire découvrir et de faire en sorte que cette première approche soit plus agréable que la première fois que nous y avons mis les pieds en 2009 avec Khaled.

Lors de cette première visite, nous avions trouvé que la ville n’était pas du tout adaptée aux piétons. En effet, les indications se font rare et on se retrouvait souvent à marcher le long de routes à plusieurs voies qu’il était parfois impossible de traverser. Cet été, pour éviter tous désagrément,  nous avons beaucoup pris les transports et souvent le taxi car étant donné que nous étions trois et que les distances étaient petites cela nous revenait quasiment au même prix que le métro.

SAMSUNG CSC

Nous avons aussi utilisé les passerelles. Il y a dans certains quartiers des passerelles réservés aux piétons qui permettent de traverser la route ou de relier différents centres commerciaux. Elles sont mal indiquées mais quand on les connaît c’est un vrai bonheur.

Nous avons visité différents quartiers : Chinatown  où se cotoient stands de contrefaçons et ses fameuses petites échoppes pour se restaurer. Le quartier de Bukit Bintang qui est aussi réputé pour sa cuisine de rue. Mais aussi le triangle d’or qui abrite les hôtels de luxe et de nombreux centres commerciaux.

20140708_172629

20140708_173102

Coté gastronomie nous avons également tenté d’autres expériences. Profitant du Ramadhan nous sommes allées un soir au Ramadhan bazar pour tester différentes spécialités malaises…certaines nous ont plus séduites que d’autres. L’ambiance du marché était très sympa avec une forte effervescence avant l’heure du diner. Le marché propose des plats à emporter que les gens mangent ensuite en famille. De notre côté nous avons pique niqué au square Merdaka (que je découvrait pour la première fois)

SAMSUNG CSC

Dans un tout autre cadre nous sommes allées profiter du ‘Tea Time’ dans un sublime hôtel de type colonial où nous nous sommes régalées de douceurs salées et sucrées.

SAMSUNG CSC

La mosquée nationale, le musée des arts islamiques, les tours Pétronas et leurs centres commerciaux géants ont également fait parti du programme. Ainsi que la Batu Cave (un important temple hindou)que je visitai pour la première fois.

Finalement j’ai vraiment apprécié ces quelques jours. En effet Kuala Lumpur est une ville attachante qui peine à se positionner entre tradition et modernité comme le témoigne son architecture hétéroclite. En terme de tourisme elle offre différentes expériences qui peuvent combler les voyageurs en sac à dos comme ceux préférant le luxe à la débrouille.

SAMSUNG CSC

Malgré mes dix passages il me reste encore des choses à y découvrir comme notamment la vue depuis la passerelle des tours jumelles. En effet, avant il était nécessaire de se lever et de faire la queue le matin car seul un nombre limité de billets étaient distribués. Les tours Petronas viennent de mettre en place la possibilité d’acheter ses billets en ligne. Si j’y retourne il sera donc possible de monter sans me lever aux aurores. Le circuit de Formule 1 à l’occasion d’une course pourrait également me donner un autre aperçu de la ville.

Quelques conseils pratiques:

Se loger

Il existe une vaste gamme d’hôtels, généralement les hôtels petits budgets sont dans les quartiers chinois et de bukit bintang. Il existe de nombreux hôtels haut de gamme et selon le taux de remplissage il est possible d’avoir des tarifs très compétitifs. N’hésitez pas à regarder car KL est une des rares capitales ou c’est encore « abordable » de dormir dans un 5*

Se restaurer

Vous ne trouverez aucun problème pour vous restaurer: échoppes de rue, food court dans les centres commerciaux, restaurants de cuisines du monde, comme toute capitale qui se respecte KL en a pour tous les goûts

Se déplacer

Pour plus de simplicité, préférez les transports en commun. Si vous devez prendre le taxi, les chauffeurs sont équipés de compteur. Insistez pour que le compteur soit allumé ou négociez votre course avant de monter dans le véhicule (rares sont les chauffeurs acceptant le compteur pour des petites courses en ville)

Depuis l’aéroport

Il existe des services de bus depuis l’aéroport qui partent vers la gare centrale. Il y a des départs toutes les 30 minutes.

Nos coups de coeur:

Le musée des arts islamiques, le jardin botanique et le tea time à l’hôtel Carcosa seri negara

SAMSUNG CSC

Et vous quelles ont été vos impressions de Kuala Lumpur?

Publié dans HOME, Maldives | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Olà Yucatan

Nous avons passé une dizaine de jours à découvrir la région du Yucatan et avons été plus que séduits par cette destination.

Alors que les « plages » de Caye Caulker au Bélize et Utila au Honduras ne nous ont pas donné envie de nous baigner, l’immense plage de Tulum nous à immédiatement convaincu. Tulum fait en effet parti des plus belles plages qu’on a eu l’occasion de croiser sur notre route: eau turquoise et sable fin étant au rendez-vous.

SAMSUNG CSC

Entre des sessions farniente et baignade nous avons exploré les environs à vélo : un centre ville bordé de boutiques et restaurants, des ruines maya donnant sur l’océan…Tulum a tout pour séduire différents types de voyageurs.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Nous nous sommes ensuite rendu à quelques kilomètres afin de passer deux jours au coeur de Chichen Iza un important temple maya aujourd’hui classé parmis les 7 nouvelles merveilles du monde. En chemin nous avons fait un arrêt à la Cénote « Azul ». Il s’agit de  grottes formées suite à l’effondrement de terrains calcaires et remplies d’eau douce ou salée, il s’agissait d’un lieu sacré du temps des mayas, aujourd’hui les mexicains en profitent pour se baigner entre amis ou en famille. Les Cénotes sont un emblème du Yucatan, il en existe de nombreuses sur tout le territoire malheureusement nous n’avons pas eu le temps d’en découvrir d’autres.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Nous avons eu la chance de visiter Chichen Iza à l’aube, avant même que les nombreux vendeurs de souvenirs posent leurs étals à proximité des édifices. Le site est en effet très impressionnant, nous sommes cependant sceptiques quand à sa place en tant que « merveille » du monde alors que les temples d’Angkor n’y figurent pas…

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Notre dernière étape fut Playa Del Carmen pour quelques jours, ici nous avons profité une nouvelle fois de la plage qui nous avait manqué ces derniers mois :-).

Nous sommes repartis ravis du Mexique qui nous a séduit par bien des aspects : diversité des paysages et activités, richesse patrimoniale, accueil très sympathique et gastronomie sans faute que ce soit dans un restaurant ou dans la rue nous n’avons jamais été déçus.

Faute de temps notre découverte de la région du Yucatan n’a été que partielle et notre envie d’y revenir, probablement en louant une voiture, est certaine.

Publié dans HOME | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les requins de Caye Caulker

Nous avons quitté Utila petit île au Honduras pour rejoindre après plus de 6h de bateaux et quelques transferts terrestres Caye Caulker une petite île du Belize. Le Belize est un tout petit pays enclavé entre le Mexique est le Guatemala. Contrairement à tous les pays de la zone la langue officielle est ici l’anglais, en effet le pays est un état membre du Commonwealth depuis 1981. Cependant l’espagnol est couramment parlé ainsi que différents créoles.

SAMSUNG CSC

Caye Caulker est une île des caraïbes et nous le sentons bien! Ici l’ambiance est détendue, et tout est calme car il n’y à aucun véhicule motorisé sur l’île mais uniquement des golfcart pour se déplacer. Nous ne nous déplacerons qu’à pieds, en effet le tour de l’île se fait en moins d’une heure. Il n’y a pas vraiment de plage mais quelques spots de snorkellings accessibles depuis le « split » qui a été aménagé pour la bronzette.

SAMSUNG CSC

Le Bélize est longé par la même barrière de corail que le Honduras et est réputé pour ses spots de plongée, notamment le Blue Hole. Cependant les tarifs pratiqués nous ont rebutés. Nous avons trouvé indécents de payer le même prix pour une journée de plongée au Bélize que 7 plongées et l’obtention de notre diplôme au Honduras…du coup nous nous sommes contentés de faire du snorkelling.

SAMSUNG CSC

Nous avons passé une matinée en mer avec le seul opérateur de l’île qui s’engage à ne pas nourrir ni « harceler » les poissons. En effet, beaucoup d’agences vantent leurs sorties en vous garantissant que vous pourrez poser pour une photo en serrant un requin dans vos bras…Ce genre de pratiques sont malheureusement courantes et très néfaste pour l’équilibre de la barrière.

G0251324-MOTION

Nous nous sommes rendus sur les spots « Shark ray alley » et « Hol Chan ». Il y avait un peu de courant et la visibilité n’était pas très bonne, cependant nous avons rarement fait un snorkelling avec autant de « gros » sur un même spot.

DCIM100GOPRO

Alors que nous étions impatients de voir des requins on a tout de même eu une petite hésitation à sauter dans l’eau alors que trois d’entre eux tournaient autour du bateau… mais au bout de quelques secondes nous y étions pour un spectacle assez incroyables: requins par dizaines, tortues, barracudas et sur la fin quelques raies léopards qui furent le clou du spectacle.

DCIM100GOPRO

Nous avons passé 4 jours sur Caye Caulker à s’immerger dans cette ambiance « laid back ».


SAMSUNG CSC
Nous avons ensuite passé une demi journée sur Belize City qui nous a beaucoup moins enchantés. C’est un des endroits les plus glauques parmi lesquels nous sommes passés, la très grande pauvreté et ses dérives (drogues, alcools,) se font tout de suite ressentir.

Faute de temps nous n’avons pas exploré le reste du pays, les plages peu développées du sud, la jungle, les temples mayas ou encore la fabrique de chocolats resteront à voir lors d’un prochain passage….

Plus de photos:

Publié dans Belize, HOME, Plongée & Snorkelling | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Honduras underwater

Après trois semaines à profiter des plaisirs simple de la vie au Nicaragua il était temps pour nous de reprendre la route. Notre voyage touchait presque à sa fin, le compte à rebours du derniers mois en vadrouille était lancé.

Nous avions donc prévu de passer au Honduras après avoir longuement hésité pour des questions de sécurité. En effet le Honduras connait un très fort taux d’homicide qui malheureusement ne cesse d’augmenter. Cependant, vu sa situation géographique, il nous était difficile de rejoindre le Belize sans y passer ( et sans se ruiner en billets d’avions). De plus, le Honduras possède des fonds marins assez réputés car il est longé par la deuxième plus longue barrière de corail après la célèbre barrière australienne qui est en plus souvent visitée par des requins baleine lors du printemps (pile quand nous y étions).

Nous avons donc opté pour une traversée express du pays pour aller directement sur les îles du nord plus sûres afin de passer notre deuxième diplôme de plongée « l’advanced open water ».

10170808_511847942272082_2848229640534108895_n

On a quasiment fait un marathon plongée car à peine arrivés sur la petite île d’Utila nous avions le nez dans les bouquins afin de voir la théorie liée à ce qui nous attendait en pratique. Ce diplôme est caractérisé par la  validation de 2 plongées de connaissances : la plongée profonde et la plongée d’orientation puis la validation de 3 plongées thématiques qui pour nous furent : la plongée sur épave, la plongée de nuit et la maîtrise de la flottabilité.

GOPR1074

Ensuite nous avons plongés 7 fois en 3 jours et sommes repartis …

GOPR1085~2

Les plongées étaient sympa: bonne visibilité, peu de courant, une eau assez chaude, un corail préservé, nous n’avons pas croisé de requins baleines mais avons vécu un moment assez incroyable avec un banc de dauphins qui passait près de notre bateau. Nous nous sommes donc jetés à l’eau et avons pu les observer pendant une petite demi heure. A notre plus grande surprise ils n’ont pas pris la fuite et nous avons du les laisser avec regrets car nous devions retourner sur un spot de plongée.

10247379_511890862267790_3882657184275415897_n

10245292_511891502267726_2320825720829767398_n

Nous n’avons finalement eu que très peu de temps pour explorer l’île d’Utila, nous avons été surpris par la difficulté d’y circuler à cause des nombreux scooters et quads présents sur l’ile, et bien que quelques clubs de plongées se vantent d’avoir une plage…on ne peut pas vraiment appeler ça une plage… il est possible de faire trempette mais gare aux moustiques et aux nombreuses puces de sables.

De retour sur le continent nous avons pris un taxi pour San Pedro Sula où nous avons passé une nuit avant de partir en bâteau pour le Belize.

Publié dans HOME, Honduras, Plongée & Snorkelling | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Nicaragua

Cette galerie contient 49 photos.

Galerie | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Budget Adresses Nicaragua

Nous avons passé 28 jours au Nicaragua, durant lesquels nous nous sommes finalement peu déplacés. Notre séjour s’étant concentré autour des villes de Granada et de Leon. Après notre passage au Costa Rica le Nicaragua nous a permis de souffler un peu niveau budget et fait parti avec le Laos des pays  offrant un excellent rapport qualité-prix. Nous avons dépensé 20.70 euros chacun par jour.

Taux de change 1€ = 34 cordobas

 Le visa :

Il y a des accords de libre circulation entre 4 pays d’Amérique centrale: Nicaragua, Honduras, Salvador et Guatemala.

Il est possible de rester 90 jours sans visa, en revanche une taxe de 10$ us est a régler lors de votre arrivée dans le pays (ou dans l’un des 4 autres pays du c4).

Nous avons également été contraints de régler une taxe de 2$ au poste frontière qui correspondait apparemment à une taxe « municipale ».

Quelques idées de prix:

1 repas dans un stand de rue = 90c

1 glace italienne = 40 c

1 bouteille d’eau = 20/25c

1 mangue = 5 à 12c

1 ananas = 10 à 15c (compter 30c pour la variété pina dorada vraiment excellente)

1 sandwich= 70 à 90c

1 buffet petit déjeuner au musée du chocolat 6$ us (hors taxes)

Les transports :

Le réseau de transports (bus) est relativement bien développé, vous pourrez visiter tout le pays en revanche la fréquence des bus et la durée des trajets reste dans certaines zones encore très aléatoire. Il existe également des compagnies de shuttle privés qui desservent les principales villes touristiques proposant généralement un service « porte à porte » pour les hôtels centraux.

Il y a également des services de bus directs et shuttles qui relient les pays voisins: Costa Rica, Honduras et Salvador.

Bus de la frontière avec le Costa Rica à Granda, compagnie TicaBus (bus climatisé, avec tv) = 12 us$

Bus Granda – Katarina = 12 c

Bus Masaya – Granda = 10 c

Course en taxi dans Granada = 10c / personne

Course en taxi dans Leon = 20c / personne

Shuttle de Léon à La Ceiba (Honduras)= 80 us$ / personne

Tica bus de Léon à Tegucigalpa (Honduras)= 40 us$

Les activités :

Nous avons finalement participé à peu d’activités au vu du nombre de jours restés sur le territoire. Nous profitions des piscines de nos hôtels mais également de balades dans les villes où nous étions.

Un tour en bateau aux Isletas à Granada revient à une vingtaine de dollars pour un bateau privé (tour d’1h à 2h)

Il est possible d’aller passer une journée à la Laguna de Apoyo dans un des hôtels et de profiter de ses infrastructures (transats, kayaks, …) il faut compter entre 6 et 12 $ en fonction des hôtels. Il faudra ajouter le transfert depuis Granada : compter entre 6 et 10$ par personne.

Entrées dans les musées, églises = 25 à 50c

Les hébergements :

Nous avons été dans 3 établissements dont deux que nous vous recommandons vivement :

GM Granada : un hôtel à quelques mètres du centre de Granada.
Un super accueil, un établissement qui vient juste d’être rénové. Il y a une cuisine équipée à disposition et un très beau patio avec des tortues ainsi qu’une piscine très apprécié après une escapade en ville.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

 

Hostal Mariposa: Un emplacement parfait proche du centre ville de Léon mais également sur la route des plages. Plusieurs chambres et cabanes disposés dans un agréable jardin autour d’une grande piscine. Cet établissement familial nous a véritablement séduit à la fois pour le cadre et pour le super accueil de Michael et Séverine qui nous ont choyés tout au long de notre séjour. Il n’est pas possible de cuisiner sur place mais ils proposent un service de restauration de qualité et vraiment abordable. 

 

 

SAMSUNG CSC

 

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Publié dans Budget, HOME, Nicaragua | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Balades nica…

Bien que nous ayons eu un sacré coup de coeur pour Granada, nous nous sommes organisés quelques escapades pour découvrir un peu plus en détail le Nicaragua.

SAM_1671

Depuis Granada nous avons visité le village voisin de Katarina qui offre un superbe point de vue sur la Laguna de Apoyo et la possibilité d’y descendre à cheval.

SAM_1705

Nous avons également découvert les villages de potiers des alentours et la ville de Masaya et son imposant marché qui elle offre un point de départ pour la découverte du volcan Masaya.

SAM_1706

Ces visites ont été agréables mais la chaleur accablante nous a poussé à les écourter (notamment le marché de Masaya qui est couvert de tôle nous donnant l’impression d’avancer dans un four).

SAMSUNG CSC

Plus au frais nous sommes allés passer plusieurs jours à la Laguna de Apoyo, immense lac au coeur d’un cratère. La première fois nous y sommes allés à la journée depuis Granada et nous y sommes ensuite retourné pour quelques jours durant lesquels nous avons vécus nos premiers séismes. Il fait beaucoup plus frais qu’en ville et une forêt luxuriante entoure la lagune. De nombreux oiseaux et singes hurleurs se font entendre au fil de la journée.

Notre dernière découverte fut la ville de Léon au nord de GranadA où nous avons passé plusieurs jours. Ici aussi l’ambiance est paisible et le passé colonial bien présent.

SAMSUNG CSC

Nous y avons visité le musée des mythes et traditions et l’impressionnante galerie d’art contemporain la fondation Ortiz Guardian.

SAMSUNG CSC

Nous y sommes arrivés à l’occasion des festivités de pâques. De nombreuses processions ont été organisées dans la ville et également des reproductions réalisées à l’aide de copeaux de bois.

SAMSUNG CSC

Nous avons pris du plaisir à nous y balader au milieu de la foule et à déguster certaines spécialités locales. Durant une semaine, tout le pays (ainsi que les pays voisins) est en vacances et en plus des processions de nombreuses fêtes sont organisés dans les villages et sur les plages.

SAMSUNG CSC

Nous nous sommes vraiment senti bien au Nicaragua et y avons fait de belles rencontres. Nous n’avons pas été sur les îles Ometepe au coeur du lac Nicaragua, ni sur les îles Corn du côté Caraïbes, ce n’est pas l’envie qui manquait mais après la semaine sainte il était temps pour nous de reprendre la route vers le Honduras car notre périple touchait à sa fin et le temps filait…

Publié dans HOME, Nicaragua | Marqué avec , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Granada, et si on restait là?

Après un long trajet en bus depuis La Fortuna au Costa Rica et un passage de frontière à pieds sous une chaleur accablante nous arrivons à Granada importante ville coloniale du Nicaragua.

A peine arrivés, nous avons le pressentiment que nous allons nous sentir bien dans cette ville.

SAM_1596

La ville est colorée et en effet il y fait bon vivre. Alors que notre étape devait durer 3.4 jours nous y sommes finalement restés une quinzaine de jours en prolongeant de 2.3 jours la veille de chaque départ prévu.

SAMSUNG CSC

Nous aimions nous balader dans ses rues et croiser les nombreux habitants tranquillement installés sur leur rocking-chair discutant entre voisins et ne manquant jamais une occasion de nous saluer.

Nous allions de temps en temps prendre notre petit déjeuner au musée du chocolat ou acheter des grillades à un stand de rue où nous dégustions un excellent poulet grillé accompagné de gallo pinto ( riz au haricot rouge) et de banane plantains grillée et sous forme de chips.

20140329_185415

Certaines rues bordées de restaurants et de terrasses nous rappelaient parfois le sud de l’Europe. Le parc central et ses nombreuses animations est très agréable surtout le week-end car des concerts ont lieu et le square se transforme en piste de danse.

SAMSUNG CSC

De nombreuses églises sont à visiter dont une qui permet du haut de sa tour d’observer la ville et le lac.

Un « centro turistico » a d’ailleurs été aménagé au bord du lac, le dimanche les familles viennent y passer la journée pour échapper à la fournaise du centre ville. De nombreux jeux sont installés pour les enfants et certains se baignent dans le lac.

Nous avons d’ailleurs fait un tour en bateau sur le lac à la découverte des « isletas » de nombreux îlots disséminés. Alors que certains abritent des maisons secondaires ou l’ancien fort de Granada, d’autres nous ont permis d’avoir un aperçu de la faune et de la flore locale.

SAMSUNG CSC

Avec du recul, nous aurions du profiter d’une aussi longue étape pour prendre quelques cours d’espagnol. Nous l’avons toutefois amélioré lors de nos nombreuses discussions notamment avec le staff de notre hôtel .

SAMSUNG CSC

Granada est une petite ville qui nous a véritablement séduite par sa beauté et sa tranquillité. Si vous passez au Nicaragua n’oubliez pas de vous y arrêter et prenez garde car vous risquez de ne plus en décoller…

Publié dans HOME, Nicaragua | Marqué avec , , , , , | 3 commentaires

Costa Rica

Cette galerie contient 27 photos.

Galerie | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Nouvelle-Zélande

Cette galerie contient 42 photos.

Galerie | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Budget – Adresses Costa Rica

Comme vous l’avez compris lors de notre précédent article nous avons été un peu déçus par le Costa Rica et avons donc écourté notre séjour. Les tarifs pratiqués nous ont, entre autres, conduit à ne rester que 16 jours au lieu des 30 jours initialement prévus.

Nous avons dépensé 29.75€  par jour chacun, nous avons participé à peu d’activités et cuisiné une grande partie de nos repas.

Taux de change 1€= 750 colones

Les prix pratiqués dans les établissements touristiques sont généralement en dollars, mais le taux de change n’est pas toujours avantageux, nous vous conseillons donc de payer le plus possible en monnaie locale. Les distributeurs automatiques proposent des dollars us et des colones.

Si vous vous rendez à Tortuguero il n’y a pas de distributeur prévoyez donc suffisamment d’espèces pour la durée de votre séjour sur place.

Le visa:

Il est théoriquement possible de rester 90 jours sur le territoire sans avoir besoin de visa. Lors de notre arrivée à l’aéroport de San José l’agent des douanes a pourtant tamponné nos passeports avec un permis de  35 jours uniquement. Si vous pensez rester plus d’un mois prévenez donc l’agent que vous aurez en face de vous.

Il est nécessaire d’avoir un passeport valide 6 mois après le retour et il vous faudra justifier de votre billet de sortie du territoire. Nous avons failli être bloqués aux Etat-Unis avant notre vol pour le Costa Rica car nous n’avions pas de billets (en effet nous savions que nous quitterions le pays en bus…). Nous avons donc improvisé une réservation de billets d’avion que nous n’avons jamais finalisée grâce au wifi gratuit dans le terminal. Si comme nous, vous prévoyez un circuit un Amérique Centrale, sachez qu’un billet d’avion d’un autre pays ne sera pas accepté, et pour ne pas vous faire des sueurs avant d’embarquer essayez de prévoir un document qui « passera » en amont.

Quelques idées de prix :

Une bouteille d’eau d’1.5L = 950 c

Un casado (plat traditionnel comprenant de la viande, du riz, de la salade) = 3000 / 3500 c

Un ananas = 800 / 1000 c

Une carte postale = 250 à 500c

Un timbre international = 550 c

Laverie = 3 à 4 $ par kilo

Les parcs nationaux sont généralement payants, il faut compter de 7 à 17$ de droits d’entrées par parc.

Cahuita fait figure d’exception car il n’y a pas de tarif fixe mais l’entrée se fait sur donation.

A Tortuguero l’entrée du parc vaut 10$.

Si vous prenez un tour du canal le droit d’entrée n’est pas compris. Le tour de 3h compte 20$.

Location de vélo à Puerto Viejo = 2500c les 24h (et 2000 c la journée)

Excursion au volcan La Fortuna comprenant le droit d’entrée, une ballade dans le parc, une cascade, un pont suspendu et une baignade dans une source chaude = 35/40$

Les transports :

Nous avons majoritairement utilisés les transports locaux sauf à notre arrivée pour rejoindre le centre ville et pour quitter Tortuguero car cela nous aurait fait perdre trop de temps.

Les transports sont bien développés et généralement à l’heure, les temps de trajets annoncés sont globalement fiables. Nous avons apprécié le fait que les tarifs des trajets soient affichés dans la plupart des stations de bus.

Transfert de l’aéroport à San José = 20 à 30$

Bus Purto Viejo – San José = 5030 c (4h)

Bus San José – La Fortuna = 2490 c (4h30)

Bateau La Pavona – Tortuguero = 2000c

 

Les hébergements :

Après notre passage en Asie du sud est nous avons été un peu surpris des tarifs des hébergements. En effet ici le « premier prix » semble être une vingtaine de dollars.

En revanche c’est généralement propre, nous avons alternés salle de bains partagées et privées et avons dormi en dortoir à San José car nous n’avons pas trouvée de chambre privée à moins de 35$ avec sdb partagée.

Nous avons eu des cuisines à disposition dans tous nos hébergements.

A Tortuguero nous avons logé au Cabinas Tortuguero, très bien situé (bien qu’un peu bruyant car à côté de la discothèque du village) et avec un super accueil de José le gérant.

A Puerto Viejo nous avons eu deux hébergements très sympas, tous les deux avec des sdb partagées :

– Vista Verde, quelques chambres, un super jardin visité par des colobris et des grenouilles, très calme car en retrait de la rue principale.

– Cabinas Coconut Grove : sur la route principale mais très calme, des balcons permettant d’observer les paresseux et iguanes domiciliés ici.

 

 

 

Publié dans Costa Rica, HOME | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Costa Rica, nos premiers pas en Amérique Centrale

Après un break à Las Vegas nous repartons assouvir nos envies de découverte avec notre première étape en Amérique centrale : le Costa Rica.

Ce pays nous attirait depuis un moment, nous avions prévu d’y passer un mois afin de le visiter sans « passer à côté » à cause d’un rythme trop soutenu.

Nous avons atterri à San José la capitale, nous n’y sommes restés que deux jours pour nous remettre de notre vol de nuit  et planifier le reste du parcours car la ville présente peu d’intérêts. Nous nous baladons dans le centre ville, l’occasion pour nous de commencer à pratiquer l’espagnol et également de se rendre compte qu’ici la « débrouille » est reine. De nombreux vendeurs ambulants tentent de gagner quelques pièces avec des produits très variés : poivrons, brosse à dents, tickets de loto….

Nous prenons ensuite les transports publics pour nous rendre à Tortuguero qui abrite un important parc national. Le trajet démarre en bus puis en bateau sur les canaux qui sont les seuls accès autorisés aux touristes (il y à également un aéroport mais le tarif n’est pas le même, les locaux ont quand à eux le droit d’emprunter la route). En chemin nous croisons déjà quelques animaux qui rendent le trajet très agréable : oiseaux, lézards et caïmans.

Le village de Tortuguero est tout petit mais l’ambiance est sympa. Il y a des petites places où ont croise les habitants venus discuter ou jouer en famille. Le village a subi une importante reconversion liée à l’industrie touristique qui en génère les principaux revenus alors qu’avant les ressources provenaient du braconnage des tortues et de la vente du bois coupé en masse.

Nous participons à un tour des canaux à 6h du matin pour tenter d’observer la faune locale, nous sommes un peu déçus après 3h nous n’avons croisé qu’un caïman, quelques hérons et deux toucans au loin. En fin de journée nous faisons une ballade dans le parc, serpent, grenouilles, singes et lucioles seront au rendez-vous. Nous dégustons également du cœur de palmier que notre guide coupe sur notre passage.

Il y a également une plage qui permet de se baigner et en saison d’observer la ponte des tortues à la nuit tombée.

Nous mettons ensuite le cap vers le sud pour aller passer quelques jours à Puerto Viejo de Talamanca non loin de la frontière panaméenne. Ici, on se sent vraiment dans les caraïbes, Puerto Viejo est la capitale rasta du Costa Rica. La ville est au bord de la plage et le moyen de locomotion phare est le vélo. L’ambiance y est très cool, nous y sommes restés une semaine. C’est un bon point de départ pour visiter le parc voisin de Cahuita et pour une ballade sur la côte jusqu’à la plage de  Manzanillo située à 12 kms.

Nos hébergements sont très agréables, dans le premier nous observons de nombreux colibris pendant que nous prenons notre petit déjeuner, et une grenouille venimeuse la « dendrobate » de couleur verte se balade régulièrement dans le jardin. Alors que nous n’avons pas croisé de paresseux dans les différents parcs, nous en avons un face à la terrasse de notre second hébergement que nous avons pu observer longuement en train de manger.

Nous hésitons à passer quelques jours au Panama mais finalement nous y renonçons, après 10 mois sur la route, nous souhaitons limiter les trajets « superflus » , nous remontons donc vers le nord. Nous visitons La Fortuna qui abrite un des nombreux volcans du pays. Il y a quelques années il était possible pour les visiteurs de voir la laver couler. Le parc est très agréable, nous y croisons de nombreux oiseaux, le climat y est encore trop sec pour les grenouilles, il y a des sources chaudes, des ponts suspendus…La ville en revanche n’est pas super, si vous avez les moyens nous vous conseillons de loger directement au coeur du parc pour un dépaysement total.

Cela fait quinze jours que nous étions au Costa Rica et les étapes bien qu’agréables ne nous ont pas subjuguées, nous avons trouvé que le coût de la vie était un peu élevé (il nous arrivait de payer un plat dans un boui boui 7 euros..), nous avions donc deux options : aller sur la côte pacifique comme initialement prévu ou écourter notre séjour pour nous rendre au Nicaragua. Fatigués des longs trajets et peu emballés à l’idée de découvrir l’autre côte qui a pour réputation d’avoir été « envahie » par les américains nous avons opté pour la deuxième option.

Nous quittons donc le Costa Rica un peu déçus: les villes ne sont pas superbes, l’observation de la faune est soumise à de nombreuses variables qui ne nous ont pas toujours été favorables, la police est omniprésente, et l’accueil des ticos pas toujours des plus chaleureux.

Notre prochaine sera le Nicaragua, nous ne savons pas trop à quoi nous attendre et la surprise sera de taille..à suivre très prochainement.

NB: nous n’avons pas de photos du Costa Rica à cause d’un problème informatique…nous essayons de résoudre le problème.

Publié dans Costa Rica, HOME | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire